Nico Rosberg prend un départ parfait et garde l'avantage que lui confère sa pole position pour contrer son coéquipier Lewis Hamilton. I do not own the rights to this footage. Au vingt-cinquième tour, Rosberg manque son freinage dans le virage no 13 et coupe la chicane ; son avance passe d'une demi-seconde à 1 seconde pleine. À l'extinction des feux, Nico Rosberg protège sa pole position en plongeant à la corde dans le premier virage. Hamilton se retrouve rapidement avec plus de 40 secondes d'avance sur Valtteri Bottas qui devance Daniel Ricciardo de 8 secondes. À l'extinction des feux, Rosberg prend un excellent envol ; derrière lui, dans le premier virage, Massa se rabat sur Kevin Magnussen : les roues s'engrennent et Massa part en tonneau, provoquant la sortie de la voiture de sécurité. Cette tactique se révèle payante puisque Ricciardo reprend plus d'une seconde à son rival dans le second secteur. Lewis Hamilton percute Adrian Sutil pour le gain de la douzième place, sans conséquence pour les deux pilotes ; par contre, Daniil Kvyat, huitième, rate son dépassement sur Sergio Pérez et, après un contact, part hors-piste. Découvrez le résultat et les classements du championnat du monde de F1 au terme du 16ème GP de la saison 2014 aux Etats-Unis. Afin de favoriser l'action en piste lors des essais du vendredi, les pilotes ont droit à un train de pneumatiques supplémentaire. Les positions restent figées dans les dernières boucles : Hamilton surveille ses rivaux, Rosberg a suffisamment d'avance sur Alonso pour réduire son allure et l'Espagnol dispose de 5 secondes d'avance sur Ricciardo qui relègue Vettel à plus de 15 secondes. Valtteri Bottas profite des points doublés de cette ultime course pour, avec un total de 186 points, ravir la quatrième place à Sebastian Vettel (167 points). Sergio Pérez s'arrête finalement dans le cinquante-sixième tour et remonte en piste en huitième position, derrière Magnussen et devant Hülkenberg. La monoplace reste bloquée au début de la ligne droite des stands et met beaucoup de temps à être évacuée par les commissaires, ce qui pousse Hamilton, qui craint l'une entrée en piste de la voiture de sécurité, à passer aux stands chausser un dernier train de supertendres au cinquante-et-unième tour. Mercedes conserve la première place du classement des constructeurs avec 240 points et devance Red Bull Racing (99 points). Il a désormais quatre secondes de retard sur Rosberg alors qu'il reste dix tours ; Daniel Ricciardo en profite pour revenir à grand rythme. CPU: Intel Core 2 Duo @ 2.4Ghz or AMD Athlon X2 5400+ CPU SPEED: Info; OS: Windows Vista, Windows 7 or Windows 8; VIDEO CARD: AMD Radeon HD 2600 or NVIDIA GeForce 8600 En fond de classement, Esteban Gutiérrez dépasse Grosjean mais se rabat sur la Lotus : le pilote Sauber crève son pneu et, de surcroît, responsable de la collision, est pénalisé par les commissaires de course. Dans le même temps, Nico Hülkenberg reçoit une pénalité de cinq secondes pour avoir poussé Magnussen hors de la piste tandis que Daniil Kvyat abandonne à cause d'un problème moteur dans son seizième tour[118],[119],[120]. F1 2014 PC sistem gereksinimleri. At Hungary, Hamilton again suffered mechanical issues in qualifying (his engine blew up shortly after leaving the pits for Q1) and he started the race from the pits. Az F1 2014 egy, a 2014-es Formula–1 világbajnokságon alapuló autóverseny-szimulátor, melyet a Codemasters fejlesztett. Bianchi would tragically die in July 2015 after sustaining head injuries. Le début de course est catastrophique pour les Red Bull Racing puisque Ricciardo, qui a déjà perdu quatre places, voit Daniil Kvyat le passer tandis que Sebastian Vettel roule au ralenti dès le second passage, sans aucune puissance ; son moteur retrouve ses dispositions alors que la meute lui prend un tour[71],[72],[73]. Bottas profite d'un hors-piste de Räikkönen pour le dépasser tandis que Magnussen menace directement Ricciardo : il est à une seconde du nouveau pilote Red Bull Racing au quarantième tour. Fernando Alonso et Felipe Massa réussissent un envol parfait. Gutiérrez, Maldonado, Vergne, pour avoir roulé trop vite derrière la voiture de sécurité, doivent observer un stop-and-go de 5 secondes lors de leur prochain passage par les stands. Jenson Button change le premier ses pneus, au huitième tour. Valtteri Bottas prend l'avantage sur Daniel Ricciardo pour le gain de la troisième place tandis que Sebastian Vettel, parti quinzième dépasse Kevin Magnussen à la chicane. The 2014 Verizon IndyCar Series was the 19th season of the IndyCar Series and the 103rd season of American open wheel racing.Its premier event was the 98th Indianapolis 500, held on Sunday, May 25. Alors qu'il pleut de plus en plus, les pneus intermédiaires restent encore les plus efficaces. Si Rosberg ne parvient pas à réduire son écart sur Hamilton qui remporte sa neuvième victoire de la saison, il sauve une deuxième place quasi-inespérée après son arrêt anticipé du premier tour ; Valtteri Bottas monte sur son cinquième podium cette année alors que suivent pour les points Button, Magnussen, Alonso, Ricciardo, Vettel, Räikkönen et Pérez. Les pilotes qui ont pris le départ avec les pneus les plus durs observent leur premier arrêt après vingt-et-un tours ; si Magnussen choisit les pneus « supertendres » pour un court relais, Vettel rechausse les pneus durs. En tête de la course, les Mercedes creusent l'écart sur Räikkönen qui possède lui-même une bonne avance sur Ricciardo et le reste du peloton. Ricciardo et Massa s'arrêtent au stand au quinzième tour mais adoptent des stratégies différentes : le pilote Red Bull Racing repart en pneus durs alors que Massa ressort chaussé des tendres. Daniel Ricciardo was the only other driver that won a race and it was also the first season since 1993 that Ferrari didn't win a single race. Birbirinden hızlı Formula 1 yarış araçlarını yönlendirecek ve birbirinden eşsiz parkurlarda rakiplerinize karşı mücadele edeceksiniz. Kvyat et Romain Grosjean s'arrêtent changer leurs pneus au tour suivant. Daniel Ricciardo est troisième (83 points) devant Alonso (79 points) ; Sebastian Vettel, malgré son abandon, conserve sa cinquième place (60 points) tandis que Nico Hülkenberg, sixième, n'est plus qu'à 1 point. Vergne ravit ensuite, roue contres roue, la huitième place à Button (dont les pneus sont détruits) dépassé dans la foulée par Vettel et Maldonado[110],[111],[112]. Mercedes est toujours largement en tête du classement des constructeurs avec 454 points et devance Red Bull Racing (272 points). Après cinq tours, Lewis Hamilton a creusé un écart d'une seconde et demi sur Rosberg tandis que Massa est à plus de trois secondes. Bottas et Magnussen changent leurs pneus au vingt-septième tour, Gutiérrez au suivant, Massa, Alonso et Grosjean au vingt-neuvième et Räikkönen au trente-quatrième. Quelques instants plus tard, Maldonado, qui sort de la voie des stands, harponne Gutiérrez dans le premier virage : la Sauber C33 fait une toupie dans les airs, part ensuite en tonneau et retombe lourdement. McLaren reste à 43 points et perd une nouvelle place dans la hiérarchie ; suivent Toro Rosso (8 points) et Lotus F1 Team qui marque ses 4 premiers points de la saison. F1 2014 features all the cars, drivers and circuits from the 2014 FIA FORMULA ONE WORLD CHAMPIONSHIP, including new tracks in Russia and Austria, the return of the Hockenheimring in Germany and the 2014 FORMULA 1 GULF AIR BAHRAIN GRAND PRIX which … Il tente une manœuvre de dépassement au huitième passage mais sort de piste sans dommages tandis qu'Adrian Sutil s'arrête le premier au stand pour changer ses pneus. F1 2014 is everything people hate about annualized sports games. Nico Rosberg se dirige en solitaire vers sa quatrième victoire en Formule 1. Hamilton won at Silverstone after starting sixth due to entering the pits early during Q3 as he thought the damped track would not dry enough for others to improve their times. Au même endroit, au vingt-quatrième tour, l'Allemand tape le rail et abandonne tandis que Grosjean s'arrête changer de pneus : le pari du départ des deux pilotes est déjà perdu. Ricciardo a ainsi pris le dessus sur Massa et peut espérer monter sur le podium. Lewis Hamilton devance de deux secondes son coéquipier tandis que Nico Hülkenberg attaque Fernando Alonso et s'empare de la cinquième place. Dixième, Grosjean, en difficulté, résiste du mieux qu'il peut aux attaques de Vergne et Maldonado. DNQ = Did Not Qualify, DNS = Did Not Start, Ret = Retired, DSQ = Disqualified, NC = Not Classified. Gutiérrez, qui évoluait en neuvième position avec ses pneus tendres du départ, s'arrête au quarantième tour et ressort quatorzième ; lui aussi n'a plus rien à espérer de cette course. Hamilton reprend ainsi la tête de la course avec une avance de 5 secondes sur son coéquipier[62],[63],[64]. In the following weekend, at Austria, Mercedes did not qualify on Pole for the first time of the year, as Hamilton failed to complete a Q3 lap and Rosberg only managed to reach P3, behind the Williams cars of Massa and Bottas. Quelques instants plus tard, Hamilton part à la faute, Rosberg le dépasse, Hamilton coupe la chicane, garde l'avantage, puis laisse repasser Rosberg avant de ralentir et d'abandonner, ses freins ne répondant plus[68],[69],[70]. Massa dépasse le Danois au cinquième tour et Hamilton s'engouffre dans la brèche immédiatement. Quelques tours plus tard, il subit plusieurs coupures moteur puis son aileron arrière mobile reste coincé en position ouverte. Ricciardo finished third. Au terme du quarante-troisième tour, Felipe Massa effectue son deuxième et dernier arrêt et rend la tête à Hamilton. La voiture de sécurité entre en action tandis que Maldonado est pénalisé d'un stop-and-go[56],[57],[58]. Esteban Gutiérrez accroche Pastor Maldonado dont la voiture s'envole et retombe apparemment sans dommage alors que Gutiérrez abandonne ; il est, de plus, pénalisé d'un recul de trois places sur la grille de départ du prochain Grand Prix[74],[75],[76],[81],[82]. Il compte désormais 3 secondes d'avances sur Vettel tandis que Rosberg est gêné par un débris accroché à une de ses antennes et qui s'agite juste devant son casque. Felipe Massa et Valtteri Bottas occupent la première ligne devant Nico Rosberg, troisième. Les commissaires ne tardent pas à le sanctionner à nouveau d'un stop-and-go de cinq secondes, à effectuer lors d'un arrêt ou à ajouter à son temps de course. Les nouvelles monoplaces, de conception largement différentes de celles de 2013, y font leurs premiers tours de roues[35]. Valtteri Bottas, troisième, est déjà à plus de 5 secondes tandis que Button, vingtième, tourne dans le même rythme que les Mercedes. Dans la dernière ligne droite, la vitesse maximale des Mercedes est de 260 km/h contre 280 km/h pour la concurrence. Lorsque, au soixantième tour, Grosjean s'arrête pour changer ses pneus (imité par Magnussen au suivant), le duel en tête de la course se poursuit sans pour autant que Lewis Hamilton puisse tenter une attaque sérieuse sur son équipier. Avec onze victoires, dont la dernière à 50 points à Abou Dabi, le pilote britannique est sacré champion du monde pour la deuxième fois après son titre de 2008, avec 67 points d'avance sur son coéquipier, vainqueur de cinq Grands Prix. Hamilton achieved two straight wins for the first time since the Turkish and Canadian rounds of 2020, while it was his third win for Mercedes and his 24 overall, matching legendary Juan Manuel Fangio’s tally. Nico Rosberg marque les points de la deuxième place et Vettel complète le podium ; suivent pour les points Button, Hülkenberg, Alonso, Bottas, Vergne, Magnussen et Räikkönen[68],[69],[70]. Lewis Hamilton remporte sa sixième victoire de la saison, Nico Rosberg ramenant le doublé pour son équipe tandis que Massa monte sur son premier podium de la saison ; suivent pour les points Bottas, Ricciardo, Vettel, Pérez, Button, Räikkönen et Magnussen (septième sous le drapeau à damier avant sa pénalité)[96],[97],[98]. Lewis Hamilton (316 points) possède désormais vingt-quatre points d'avance sur Nico Rosberg (292 points). Vergne change ses pneus au trente-cinquième tour, Button au trente-huitième et Alonso au suivant. À l'extinction des feux, Hamilton, malgré un bon envol, est attaqué par Rosberg qui bloque longuement ses pneus tendres au premier freinage, tire tout droit à la chicane et doit immédiatement rendre sa position à son rival. Plus loin, Jean-Éric Vergne précède Nico Hülkenberg, Esteban Gutiérrez, Sergio Pérez, Romain Grosjean, Adrian Sutil, Pastor Maldonado, Jules Bianchi, Marcus Ericsson, Max Chilton et Rosberg qui boucle le premier tour en dernière position[99],[100],[101]. Les Mercedes roulent toujours en duo, Daniel Ricciardo occupant la troisième place avec 15 secondes de retard. Rosberg dépasse Massa et revient sur Ricciardo. Felipe Massa gagne trois places pour pointer au dixième rang. Vettel change ses pneus au tour suivant, Button, Rosberg, Sutil, Magnussen, Esteban Gutiérrez, Räikkönen, Grosjean et enfin Hamilton entre les trente-deuxième et trente-sixième tours. La voiture de sécurité entre une seconde fois en action pour permettre l'évacuation de la monoplace de Sutil et des débris sur la piste. Après l'arrêt des deux pilotes Mercedes, Felipe Massa effectue deux tours en tête. Ricciardo, toujours dans le sillage de Bottas, suit une stratégie similaire et passe au stand un tour plus tard ; il chausse toutefois un nouveau train de pneus tendres afin de prendre l'avantage sur le Finlandais après son arrêt. Vettel, bien que plus rapide que l'Espagnol, ne parvient pas à trouver le moyen de dépasser la Ferrari. Hamilton remporte la vingt-neuvième victoire de sa carrière, devant Vettel et Ricciardo. Sebastian Vettel gagne une place et est désormais cinquième avec 124 points. Rosberg doit passer Vettel rapidement s'il veut lutter pour la victoire face à Ricciardo ; il tente sa chance à la chicane de l'arrêt de bus mais bloque ses roues, provoquant un gros méplat sur son pneu avant gauche. Le Finlandais doit repasser aux stands à quelques boucles de l'arrivée. Mercedes won it's first ever F1 constructors championship in 2014. Max Chilton est sous le coup d'une pénalité pour être entré dans la voie des stands alors qu'elle était fermée. Ricciardo conforte sa troisième place (156 points) devant Alonso (121 points) ; Valtteri Bottas reste cinquième (110 points) devant Sebastian Vettel, sixième avec 98 points. Hamilton tente alors un dépassement et s'empare de sa position. Derrière la voiture de sécurité, Rosberg devance Hamilton, Räikkönen, Ricciardo, Alonso, Massa, Vergne, Magnussen, Hülkenberg, Button, Bottas, Gutiérrez, Kobayashi, Bianchi, Grosjean, Ericsson et Chilton. Rosberg poursuit sa remontée et l'écart tombe à 6 secondes au quarante-deuxième tour. Ricciardo est encore plus malchanceux puisqu'il abandonne, victime d'une rupture mécanique de sa suspension avant, au terme du trente-neuvième tour. Rosberg remporte finalement sa cinquième victoire de la saison, devant Hamilton et Felipe Massa ; suivent pour les points Button, Vettel, Alonso, Räikkönen, Hülkenberg, Magnussen et Bottas[115],[116],[117]. Son arrêt dure quatre secondes alors que Rosberg, un tour plus tard, s'immobilise une seconde de moins. Retrouvez le classement des pilotes de Formule 1 de la saison 2020. Also, McLaren had announced that they would be running Honda engines from 2015, dropping the then all-conquering Mercedes’ Power Units and Marussia and Caterham were collapsing due to financial trouble. Quelques instants plus tard, Hamilton prend l'avantage sur Vergne dans le virage no 4 et se retrouve en seconde position à 6 secondes de Fernando Alonso. Ferrari a pris la décision de rappeler Alonso en premier alors que Räikkönen se trouvait juste devant ; l'Espagnol, malgré un tour supplémentaire en pneus frais, ne peut toutefois pas empêcher Räikkönen de ressortir un souffle devant lui. Pour autant, les dommages sur l'aileron avant engendrent une forte dégradation pneumatique à l'avant qui contraint le Britannique à opter pour une stratégie à trois arrêts. Bien que beaucoup de débris de fibre de carbone jonchent la piste, la voiture de sécurité n'intervient pas. Sebastian Vettel complète le podium ; suivent pour les points Ricciardo, Button, Bottas, Massa, Hülkenberg, Vergne et Pérez[102],[103],[104],[105]. À la relance, à la fin du quatrième tour, Rosberg creuse immédiatement un écart supérieur à la seconde. Sergio Pérez, bloqué dans son garage à cause d'une boîte de vitesses coincée, ne prend pas part à l'épreuve. Bottas would finish on the podium in the next two races, finishing second at Silverstone and Hockenheim. Valtteri Bottas, en restant bloqué à 122 points, fait la mauvaise opération du jour en chutant de deux places au championnat. Jean-Éric Vergne qui, selon les commissaires, a gagné un avantage en quittant la piste observe un stop-and-go de cinq secondes. Plus loin dans le peloton, dans la ligne droite de Wellington, Räikkönen perd sa Ferrari à l'accélération et sort au large dans la zone de dégagement. * = this driver drove the fastest lap of the race. Sebastian Vettel accède à la quatrième place avec 45 points, juste devant son coéquipier Daniel Ricciardo (39 points). Quelques minutes plus tard, Vettel passe Kimi Räikkönen pour le gain de la cinquième place et se rapproche de Bottas ; plus loin Alonso est en mesure de lutter pour ravir la place de Räikkönen. Au vingt-troisième tour, Sergio Pérez détruit sa Force India VJM07 contre le muret de la ligne des stands ; une nuée de débris de carbone encombre la piste, imposant une seconde sortie de la voiture de sécurité. F1 2014 Gameplay: Career Mode Walkthrough Part 6 Monaco Grand Prix! Hamilton dictated the pace in front, before Rosberg suffered mechanical issues in his PU (ERS failure). RaceNet is the online hub for your F1 2014 and Codemasters racing career. At Spain, Rosberg finished just six-tenths behind his teammate, who took the WDC lead after the Barcelona round. Dans le soixantième tour, Rosberg possède moins d'une seconde de retard sur Hamilton et peut actionner son aileron arrière mobile. Kimi Raikkonen returned to Ferrari for 2014, alongside Fernando Alonso, and Ferrari had two champions in the team for the first time since 1954 when Giuseppe Farina and Alberto Ascari competed for the team. Quelques centaines de mètres après la relance, Fernando Alonso abandonne sa Ferrari F14 T, touchée par une panne électrique, sur le bord de la piste. Rosberg’s move was deemed legal by the stewards and he started from Pole Position to lead another Mercedes 1-2, with Hamilton falling back in the late stages of the race due to dirt entering one of his eyes. En tête de course, Nico Rosberg tourne plus vite avec ses pneus durs qu'Hamilton en tendres. Ricciardo conforte sa troisième place (181 points) devant Fernando Alonso qui retrouve la quatrième place avec 133 points. Bottas profite de ce ralentissement pour ravir la quatrième place à Alonso au huitième tour et se lance à la poursuite de Vettel alors que Rosberg change son aileron avant et passe un train de pneus durs. Lewis Hamilton, deuxième, permet à Mercedes de réaliser un nouveau doublé et Daniel Ricciardo complète le podium ; suivent pour les points Alonso, Hülkenberg, Button, Massa, Bianchi, Grosjean et Magnussen. Rosberg won comfortably ahead of Magnussen, who made his F1 debut with a podium for McLaren, the first rookie to do so since Hamilton did it in 2007. Hamilton’s car had damage in the floor also and his race was totally wrecked. Sutil change de pneus dans le neuvième tour, Hülkenberg au suivant, Massa, Kvyat, Grosjean au onzième ; Räikkönen, Bottas, Vergne, Maldonado, Vettel, Alonso, Ricciardo, Ericsson, Hamilton, Magnussen, Rosberg, Button, Pérez, Gutiérrez, Bianchi et Chilton entre le douzième et le dix-septième tour. Kevin Magnussen rentre pour la deuxième fois alors que Sebastian Vettel, à l'épingle, et Ricciardo, dans les esses, dépassent Massa. Information and results from the grand final of the official Formula 1® Esports Series. Les pilotes disposent de cinq moteurs pour une saison au lieu de huit. Pour la seconde fois de la saison, Vettel reçoit la consigne de le laisser passer. L'écart entre les Mercedes n'excèdera jamais deux secondes durant les vingt premiers tours[65],[66],[67]. Les monoplaces sont plus lourdes, passant de 642 à 691, Le nez des monoplaces est une nouvelle fois abaissé pour améliorer la sécurité. Vingt pilotes s'alignent sur la grille, Max Chilton et Romain Grosjean s'élançant depuis la voie des stands. Hamilton effectue la jonction mais chaque tour qu'il passe juste derrière son rival rend sa tâche plus compliquée, ses pneus étant à l'agonie. Mercedes conserve la première place du classement des constructeurs avec 154 points et devance désormais Red Bull Racing (57 points) et Force India (54 points) ; suivent Ferrari (52 points), McLaren (43 points), Williams (36 points) et Toro Rosso (8 points). Grosjean, Massa et Maldonado stoppent au seizième tour ; Alonso et Jean-Éric Vergne, Räikkönen, Hülkenberg, Button, Sutil, Chilton au dix-huitième tour. Au vingt-quatrième passage, Hamilton possède 6 secondes d'avance sur Rosberg ; suivent Bottas, Massa, Hülkenberg, Pérez, Alonso, Button, Vettel, Räikkönen, Ricciardo, Magnussen, Kvyat, Romain Grosjean, Esteban Gutiérrez, Pastor Maldonado, Kamui Kobayashi, Max Chilton, Marcus Ericsson et Bianchi. Celui-ci se demande pourquoi il est appelé puisque, désormais, il n'y aura plus d'arrêt au stand donc plus d'occasion de dépasser son équipier qui reste en tête de la course. Ericsson, victime d'une défaillance de l'unité de puissance Renault abandonne avant même que la course ne soit relancée[68],[69],[70]. Fernando Alonso s'infiltre derrière Hamilton mais coupe la première chicane au freinage ; pour éviter une pénalité, il laisse immédiatement Sebastian Vettel le repasser au virage no 7 et se retrouve dans la foulée sous la pression de Daniel Ricciardo. L'écart, réduit à 3 secondes au quarante-neuvième tour, chute à 2 secondes au cinquante-deuxième tour, Rosberg réalisant le meilleur tour en course à plusieurs reprises. Au premier passage, Hamilton devance Rosberg, Felipe Massa, Jenson Button, Kimi Räikkönen, Fernando Alonso, Daniil Kvyat, Bottas, Nico Hülkenberg, Sergio Pérez, Esteban Gutiérrez, Jean-Éric Vergne, Magnussen, Pastor Maldonado, Kamui Kobayashi, Sutil, Ricciardo, Vettel, Grosjean et Will Stevens. Räikkönen et Massa abandonnent tandis que la voiture de sécurité entre en piste avant que la direction de course ne sorte le drapeau rouge pour permettre le remplacement du rail de sécurité endommagé. À l'extinction des feux, Lewis Hamilton s'engouffre en tête dans le premier virage, son coéquipier Nico Rosberg, en pole position, le suit en deuxième position, Felipe Massa se catapulte en troisième position au premier freinage tandis que Kevin Magnussen accroche Kimi Räikkönen qui chute au neuvième rang tandis que son coéquipier Fernando Alonso boucle le premier tour septième. Toutefois, le Français est sous enquête des commissaires car il est soupçonné d'avoir purgé sa pénalité lors de l'intervention de la voiture de sécurité. Lewis Hamilton remporte sa cinquième victoire consécutive, sa dixième cette saison et devient, avec trente-deux succès, le Britannique le plus victorieux en championnat du monde de Formule 1. F1 2018, Japon oyun geliştiricisi Codemasters tarafından geliştirilen ve 2018 FIA Formula One World Championship sersinin resmi yarış oyunu olarak Steam’deki yerini almıştır.. Le Brésilien prend immédiatement le meilleur sur Nico Rosberg puis entre en contact, pneu contre pneu, avec Alonso ; les deux anciens coéquipiers poursuivent leur course sans dommage. Neuf des onze écuries engagées au championnat ont marqué des points, Sauber et Caterham n'en ayant pas encore inscrit. Adrian Sutil se débarrasse successivement de Grosjean puis d'Ericsson à l'épingle puis de Bianchi au freinage de la sortie du tunnel. Au cinquante-deuxième tour, Rosberg devance Hamilton de 1 s 5 et Bottas de 6 s ; suivent Pérez qui doit encore s'arrêter une fois, Massa, Alonso, Button, Magnussen, Hülkenberg et Ricciardo[71],[72],[73].